Recette : Homard à la bretonne

Recette : Homard à la bretonne

Prendre le large, ça fait du bien. Et pas besoin d’aller trop loin, la Bretagne est un petit havre de paix dont on ne peut plus se passer comme le dit si bien l’expression « la Bretagne, ça vous gagne ». Des paysages à couper le souffle et surtout des traditions culinaires bien ancrées, dont l’incontournable spécialité mondialement connue qu’est le Homard Breton.

Pêchés le matin même et achetés sur le port, d’une fraîcheur absolue, c’est un plaisir rare et impossible en ville… et cela change tout. Cette recette, d’une extrême simplicité, nous a été transmise par la mère de mon amie, une bretonne de souche qui aime partager ses secrets de famille.

 

Ingrédients du Homard breton et sa mayonnaise maison :

  • 1 Homard breton vivant par personne

 

Et pour la mayonnaise :

  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 cuillères à soupe de moutarde
  • 10cl d’huile de tournesol
  • Sel et citron jaune

 

Ustensiles à utiliser :

couteau corse       

 

Temps de préparation : 20 minutes

Recette : Niveau intermédiaire

 

Mettez de l’eau dans la cocotte, et salez abondamment : l’eau doit presque avoir le goût d’eau de mer.

Portez à ébullition.

Plongez les homards vivants dans l’eau bouillante.

Attendez que l’eau soit de nouveau à ébullition et cuire à feu couvert pendant 10 min.

Retirez les homards de l’eau avec une pince, posez-les sur le ventre sur la planche en noyer. Prenez un couteau solide comme le couteau Corse ainsi qu’un marteau et tapez fortement depuis la tête vers le bas de la queue pour les ouvrir en deux.

 

Laissez refroidir et servir nature avec toutes les pinces et piques nécessaire à l’extraction de la chair dans les pattes et les pinces.

 

Le saviez-vous ?

Dans son milieu naturel, le Homard est bleu grâce à une protéine, la crustacyanine, ce qui lui permet de se protéger de ses prédateurs.

A la cuisson, cette protéine se délite et libère l’astaxanthine, commune à tous les crustacés, et qui lui donne sa couleur orange.

 

 

 

L’essentiel est de ne pas trop le cuire pour conserver la texture moelleuse de sa chair. Et de prendre son temps pour apprécier cette chair subtile.

 

Conseil personnel

Son goût subtil s’accommode très simplement d’une mayonnaise faite maison.

Mélangez le jaune d’oeuf, la moutarde, l’huile, le sel et un peu de jus de citron, puis mélanger bien le tout pour la faire monter. Très facile à faire, rien n’égalera cette mayonnaise maison !

Recette : Homard à la bretonne

Découvre aussi... ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *